Désensablement du port

Travaux du désensablement du port

Les opérations de dragage  ont démarré le 16 mars ; les travaux ont été stoppés le 17 mars suite au confinement ; les travaux vont commencer à compter du 1er avril pour une durée d’au moins 3 semaines. L’entreprise MERCERON titulaire du marché a modifié l’organisation et le déroulement du chantier suivant les préconisations de l’Etat et de la fédération du bâtiment. Ces aménagements ont été inscrits dans un nouveau  Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (document qui indique les mesures spécifiques prises pour prévenir les risques encourus par les salariés) entre autres)  validé par le Coordinateur en matière de sécurité et de  protection de la santé.   

 

DÉSENSABLER LE PORT : UNE NÉCESSITÉ

Le port de Capbreton subit un ensablement conséquent depuis plusieurs années. Le dragage a été envisagé dès 2019. Ce projet concerne les pêcheurs, les plaisanciers mais également les sauveteurs en mer, et dans une moindre mesure les usagers du littoral. Les élus de MACS ont souhaité laisser toute la place nécessaire à la concertation et à la transparence sur ce projet. Ainsi, représentants des usagers du port, associations environnementales et 2 000 citoyens tirés au sort dans les 23 communes ont été invités à participer à une concertation au printemps 2019. À l’ordre du jour des ateliers : opportunité des travaux, méthode à adopter, etc. À l’issue des trois réunions, il a été identifié collectivement trois axes majeurs prioritaires :

  • le désensablement de la zone SNSM
  • le désensablement du chenal
  • le désensablement de la passe.

Les élus ont ainsi tenu compte de ces propositions ainsi que des contraintes juridiques, financières et techniques pour programmer un désensablement progressif.

DÉSENSABLER LE CHENAL ET LA PARTIE SNSM

L’ensablement constaté sur ces deux secteurs, d’un peu plus de 24 000 m3, freine les activités nautiques des plaisanciers et des professionnels mais pose surtout des problèmes de sécurité notamment en cas d’intervention de la vedette de secours. Il est donc apparu nécessaire de les prioriser. Le désensablement de la passe sera réalisé en mai 2020.

Ainsi, à compter de mi-mars, une drague aspiratrice va désensabler ces zones. La pompe de dragage fonctionnera du lundi au samedi 24 h sur 24 dans une limite sonore de 50 décibels. Le désensablement commencera par la partie SNSM pour continuer sur le chenal en direction des deux phares (plans au dos). Nous vous remercions par avance de votre compréhension eu égard à la gêne éventuelle occasionnée.

ACTIVITÉS NAUTIQUES

Durant la phase de travaux, les activités nautiques seront maintenues. La navigation des bateaux se fera suivant un protocole diffusé par VHF et affiché autour du bassin portuaire. La navigation du port vers le lac sera interdite pendant la phase des travaux du fait de l’installation d’un rideau anti-dispersion dans le canal du lac d’Hossegor.

CONSOLIDER LE PIED DE DUNE DU SANTOCHA

Les 24 000 m3 de sable serviront à recharger le pied de dune de la plage du Santocha. Le transfert se fera par le biais d’une conduite terrestre fixe qui longera les quais du chenal du Boucarot, puis par le système pérenne de transfert hydraulique de sable de la plage Notre-Dame vers les plages du sud de Capbreton (bypass).

Le rechargement plage du Santocha se fera à partir d’un bassin de décantation puis par un étalement sur la plage (plan ci-dessous). Il s’agit de sable de bonne qualité et valorisable, selon la législation applicable aux sédiments marins, d’une granulométrie moyenne.

L’accès à la plage et à l’océan sera maintenu. L’accès sera sécurisé et balisé.

Désensablement du chenal du Port financé par MACS : 732 400 €

Désensablement de la partie SNSM financée par le budget du Port (usagers) : 76 500 €


Concertation sur le désensablement du port

MACS a engagé une démarche en vue d’améliorer le fonctionnement du Port de Capbreton.

Unique port des Landes, Capbreton joue un rôle essentiel dans la dynamique de notre territoire :  pêche professionnelle, plaisance, activités nautiques et de loisirs. 

Au-delà de la mobilisation des experts et des équipes de la Communauté de Communes, des personnes tirées au sort sur les listes électorales des 23 communes de MACS ont été conviées à une concertation au printemps 2019 sur le projet de désensablement. Un premier atelier de concertation a réuni le 19 avril 2019 près de 180 participants, aux salles municipales de Capbreton. Les participants ont contribué installés par tables-ateliers.

Après ce premier atelier dont l’objectif était de formuler collectivement les enjeux du projet de dragage du Port de Capbreton et d’identifier toutes les questions posées, le second atelier du 17 mai 2017 a été l’occasion d’un apport d’information aux participants qui ont pu échanger avec les bureaux d’étude missionnés par MACS pour répondre aux questions ainsi qu’avec le Président et le Vice-Président. Puis les participants ont de nouveau travaillé par tables-ateliers pour formuler leurs recommandations sur le projet.

Le dernier atelier s'est tenu jeudi 13 juin 2019 pour partager les conclusions. La passe, le chenal, ainsi que l'entrée du Port ont été unanimement déclarés comme urgents à draguer. MACS met tout en oeuvre pour traiter cette zone de la manière la plus rapide possible.