Particuliers

Production d'énergies renouvelables

Le développement de la production d’énergies renouvelables figure parmi les priorités de la feuille de route Territoire à Énergie Positive (TEPos) 2016-2020 mise en place par MACS. Le territoire dispose de ressources importantes, en particulier le solaire et la biomasse.

 

Un objectif de production locale ambitieux

L’objectif d’aboutir à un territoire à énergie positive, d’ici 2050, suppose de développer la production d’énergies renouvelables à un niveau équivalent ou supérieur aux consommations du territoire. Il convient également de réduire la consommation d’énergie grâce au développement de la sobriété et de l’efficacité d’utilisation de l’énergie. 

 

        

 

Afin d’impulser la production d’énergies renouvelables sur son territoire, MACS a lancé en février 2016 un appel à projet auprès des producteurs, exploitants ou encore investisseurs. Au terme de la procédure, et sur proposition de la commission d'appel à projet, le conseil communautaire a désigné par délibération la société Quadran.

Quadran est un acteur indépendant de la transition énergétique avec un ancrage fort en Nouvelle Aquitaine, qui a, pour mission de mettre en oeuvre une stratégie de développement de production d'énergies renouvelables sur le territoire de MACS.

Il s’agit de proposer un modèle de gestion et de financement qui associe les citoyens et les acteurs locaux au côté de la Communauté de communes. L’enjeu est de mobiliser l’épargne locale (crowdfunding) et d’impliquer l’ensemble des habitants de MACS dans la transition énergétique de leur territoire.

Plateforme de rénovation énergétique

Plateforme de rénovation énergétique

La communauté de communes Maremne Adour Côte Sud est engagée dans une démarche de « Territoire à Energie Positive ». L’objectif visé consiste à développer d’ici 2050 autant de production d’énergie renouvelable que de consommation d’énergie tout secteur confondu sur le territoire. Pour y parvenir une politique volontariste est proposée pour réduire les consommations. Le secteur du bâtiment et plus particulièrement le résidentiel présentent le plus important gisement d’économie d’énergie.

L’objectif fixé par la loi de transition énergétique est de rénover la totalité des bâtiments au niveau « basse consommation d’ici 2050 ». Cela représente une division par 4 de la consommation moyenne de chauffage du parc résidentiel et une division par 6 pour les bâtiments les moins isolés, ceux construits avant la première réglementation thermique de 1974. Pour MACS, qui compte plus de 28 000 résidences principales, cela représente à terme un rythme de 900 rénovation par an. La première étape à franchir est de démontrer qu’il est possible de réaliser des rénovations performantes finançables par les propriétaires.

Pour y parvenir la Communauté de communes MACS, en partenariat avec la FFB, la CAPEB, les chambres consulaires, ainsi que les organismes chargés de l’accompagnement des particuliers (ADIL, CAUE, SOLIHA) et avec le soutien financier de l’ADEME, a choisi de mettre en place une Lien externe plateforme de rénovation énergétique de l’habitat : réno'MACS

MOBIMACS

Après le développement des liaisons douces, MACS en fait toujours plus pour la mobilité et pour le développement durable. Le réseau de bus Lien externe YÉGO vous propose plusieurs lignes de transports sur le territoire. La mise en place de ce réseau se fait en adéquation avec le développement des déplacements doux : certaines lignes acceptent les vélos à bord. MACS a adhéré à la Société Publique Locale (SPL) Trans-Landes qui assurera l’exploitation du réseau de bus. Lien externe RÉZO POUCE a débarqué sur la planète MOBIMACS pour sécuriser, organiser et développer les pratiques d’autostop, afin de compléter l’offre de mobilité existante (YÉGO, liaisons douces).

Toutes les infos sur : Lien externe www.mobi-macs.org